La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.
Maltraitance - Viol - Inceste          

 

"La seule chose qui puisse empêcher un rêve d'aboutir, c'est la peur d'échouer." Saint-Exupéry

                                                                                                                                                                                                                             

 

  LE LIEN MALTRAITANCE ENFANTS-ANIMAUX

                         

POUR UNE MEILLEURE PROTECTION DES ENFANTS :
                                                                
Le constat de Jacques Barbier

Choquant ? Pour certains peut-être...

 

C'est en classant les photos de mes chiens disparus pour le Berger Allemand il y a 15 ans, et pour mon caniche il y a un an que j'ai pris conscience de l’intérêt que j’ai porté à ceux-ci, comme le font une grande majorité de ceux qui ont des animaux.

Il y avait aussi les photos de mes enfants et petits enfants, ce qui m’a amené à réfléchir sur nos pratiques éducatives Françaises, et à m’interroger sur leur "humanité", d'autant que mon militantisme contre toute forme de violence faite aux enfants n'est plus à démontrer.

Depuis les années 70, j'ai toujours été actif au sein d'associations sportives, puis de l'enfance maltraitée, mais j'ai aussi régulièrement fréquenté des clubs d'éducation canine.

Rien de nouveau pour moi, dans tous les cas, enfants ou animaux, l'éducation doit se faire sans violence, à travers le respect des autres et les jeux éducatifs.

Quand on s’intéresse à l'éducation des chiens, des chevaux, ou d’autres animaux comme les oiseaux..., on remarque des choses étonnantes...                   

Aujourd’hui, tout ce que nous connaissons de la psychologie animale nous a conduit à bannir les coups pour l’éducation de nos compagnons à quatre pattes. Dans beaucoup de clubs sportifs, nous le savions depuis longtemps.    
                        
Par contre, ce qui est nouveau pour moi, c'est de voir que nous établissons de plus en plus de comparaisons entre les enfants et les animaux, et ce, depuis que nous parlons ouvertement de Violence Educative et de maltraitance, bien que ces mots restent encore des sujets tabous...
                
On sait que frapper un chien ne lui apprendra pas l’obéissance mais au contraire la violence et la peur.
                                                      
Les chiens battus sont très reconnaissables :
                           
- Soit leur nature douce en fera des chiens très craintifs, 
- Soit au contraire, si l’animal a un caractère agressif, la violence en fait un chien méchant, et c'est bien pourquoi on ne compte plus le nombre d’agressions commises par des chiens maltraités, devenus des bêtes furieuses.     
                     
Ces chiens n’attaquent pas leur maître qui les maltraite, tout comme lesenfants adorent leurs parents maltraitants d'ailleurs, puisqu'ils n'ont pas d'autres choix...
               
Pourtant quand on évoque l’éducation des enfants,le discours change.
                                       
Certes, on condamne aujourd’hui le fouet ou le martinet mais on considère qu’une "petite tape", voire une "bonne beigne" de temps en temps, n’a jamais tué personne; les évènements de ces derniers temps, de plus en plus fréquents, nous démontrent au contraire, l'atrocité de la violence intra familiale qui entraine des décès d'enfants.
                                      
Avec la délinquance des mineurs, il est de bon ton aujourd'hui, de regretter que les parents ne donnent pas plus souvent de fessées.
             
Qui se demande si les jeunes délinquants ou encore les jeunes accidentés de la vie ont été élevés avec ou sans fessée ?   
                                                    
L'enquête de Jacqueline Cornet et les livres d'Olivier Maurel ou d'Alice Miller répondent en partie à cette question.
                     
On trouve normal de frapper un enfantpour lui apprendre à ne pas frapper son petit frère, mais on n’envisage même pas qu’en agissant ainsi, on lui enseigne les bases de la violence...                  
                           
Or,  les lionnes, les louves, etc...  arrivent à protéger leurs petits dans des environnements beaucoup plus dangereux que nos cités, et sans violence.
                 
Serions-nous la seule espèce animale à maltraiter ses petits pour les éduquer ? La seule espèce aussi ou de toutpetits enfants subissent les pires abus sexuelsde la part des adultes...
                                    
Nous devrions faire preuve d'humilité à l’égard des autres espèces animales et nous dire que les enfants méritent d’être traités aussi bien qu’un chien... 
                    
                                                                                                        
Disons...qu'un chien bien traité, bien sûr, car il est des maîtres qui ne commencent à bien traiter leurs chiens que lorsque la S.P.A se manifeste pour s'occuper de leur cas, tout comme ces mêmes maîtres, parents également,  commencent à s'occuper de leurs enfants lorsque les services sociaux s'occupent d'eux aussi.
                                         
Loin de faire amende honorable, ce sont ces mêmes parents, qui se présentent en victime... Pourquoi se mêler de leurs affaires ? Ce sont leurs enfants ! Ce sont leurs animaux…
            
En décembre 2006, alors que j'allais à Toulon, Francesco BOUGLIONNE déclarait sur France Bleue Provence qu’aujourd’hui, les animaux étaient mieux protégés que les enfants…
                     
Mario LURASCHI n'en disait pas moins sur une chaine de télévision il y a quelques mois pour ses chevaux...
                                  
Une étude réalisée entre notre association Stop Violence France  et des enquêteurs de la  SPA sur 18 mois,  fait apparaitre de manière très significative, que lorsque des chiens sont signalés maltraités, on découvre très souvent lors de l'enquête que dans le foyer, des enfants ou des membres de la famille sont eux aussi maltraités...
                                        
Merci à l'équipe de la SPA, d'avoir bien voulu coopérer avec nous pour cette enquête afin de faire un rapprochement entre les différentes formes de maltraitances pratiquées à la fois sur des êtres humains et des animaux.
                                              
J'ai pu constater personnellement de tels faits, chiens / enfants maltraités, près de chez moi, mais aussi avec les enquêteurs de la SPA pour des enfants, des épouses, des compagnes et aussi une grand mère de plus de 80 ans, qui suite à nos interventions communes avec la SPA, vit maintenant dans une résidence de retraite.
                   
Dès lors que l'on parle de cela avec des psychologues ou psychiatres, la réponse est toujours la même, les deux ne peuvent être que liés. Il en est de même chez les vétérinaires, dont certains précisent que les enfants peuvent aussi reproduire cette violence sur leurs animaux de compagnie.
                                     
Notre rôle n’est-il pas d’être vigilants et faire remonter les informations ? Des études croisées ne permettraient-elles pas, comme à MELUN, d’éviter la mort d’ENZO battu à mort avec une laisse de chien par le compagnon de sa mère, en présence de celle-ci, lequel a déclaré qu’il voulait faire obéir ENZO comme son chien ...
                                      
J’ajouterai bien évidement que nous sommes aux cotés de son papa pour savoir qui des services sociaux ou du Parquet à demandé à l’hôpital de rendre l’enfant déjà hospitalisé à sa mère alors que l’on savait très bien qu’il était battu.
                                                                    
Et si on élevait nos enfants aussi bien que nos animaux...
                                 
   
                        
Jacques Barbier 
                              
               

           L'ensemble de ce site et son contenu sont protégés en vertu de la loi sur les droits d'auteur. Renseignements en page d'accueil.        

                   

                                                      

 

 

   m à j le 19 mars 2009  mod le 4.04.2015